Le souvenir philatélique
de Driant, de 1956 à 2016

L'a célébration de l'anniversaire de la mort du lieutenant-colonel Driant et des combats du Bois des Caures fut marquée à plusieurs reprises, en 1956 surtout, mais aussi en 1996 et en 2016, par l'émission d'un timbre souvenir et par de nombreuses cartes postales et enveloppes "1er jour".

1956 : 40e anniversaire de la mort du lt-colonel Driant

En 1956, les P.T.T. émirent différents timbres pour célébrer le 40e anniversaire de la bataille de Verdun, dont un timbre de 15 Francs à l'effigie du "Colonel Driant", représenté casque Adrian sur la tête devant son PC au Bois des Caures.

philathélie-driant 12.jpg

Les P.T.T éditèrent, en accord avec les Ecrivains Combattants et la F.N.A.C. (Fédération Nationale des Anciens Chasseurs), pour la mise en vente du timbre, une carte postale à l'effigie du Colonel Driant et une enveloppe illustrée avec un résumé historique de la vie du Colonel. Ces deux souvenirs étaient vendus au profit de l'Association des Ecrivains Combattants au prix de 100 Francs, avec l'oblitération "1er jour" à Neufchâtel-sur-Aisne. A cette occasion les Ecrivains Combattants organisèrent une manifestation littéraire et philatélique, le 22 février (1956), au Cercle Militaire.

D'autres cartes et enveloppes souvenirs furent éditées, avec l'oblitération "1er jour" à Neufchâtel-sur-Aisne. L'une d'elle comporte la notice suivante sur la vie du Colonel Driant :

COLONEL DRIANT (1855-1916)

Né le 11 septembre 1855 à Neufchâtel-sur-Aisne, entré à Saint-Cyr en 1876 dont il sortira 4e en 1877, il est envoyé en Tunisie où il est nommé capitaine en 1884, puis officier d'ordonnance du général Boulanger dont il épousera la fille cadette. Commandant au 4e Zouaves en 1896, il prend le commandement du 1er BCP en 1899.

Ne pouvant accéder au grade de Lt-colonel, car en face de ses notes élogieuses se trouvait "jamais le gandre du général Boulanger ne dépassera le grade de chef de bataillon", il donne sa démission de l'Armée en 1905.

Son tempérament combattif le porte vers la politique, il sera élu Député de Nancy en 1910.

Sous le nom de Capitaine Danrit, il écrit plus de 30 volumes d'anticipation qui l'ont fait souvent comparer à Jules verne.

En Ao^put 1914, à 59 ans, il demande à reprendre du service et obtient le comandement des 56e et 59e BCP. Officier de la Légion d'honneur en septembre 1914 pour sa bravoure au feu, il est enfin nommé Lt-colonel en mai 1915.

Le 21 février 1916, il tient les positions avancées du Bois des Caures et subit la grande attaque des Allemands sur Verdun. Après une résistance accahrnée d'une durée de 24 heures il tombe glorieusement face à l'ennemi le 22 février 1916.

En se sacrifiant les "Chasseurs de Driant" permirent aux éléments du 20e CA d'arriver en ligne dans la nuit du 22 au 23 février.

Une centaine de Chasseurs des 56e et 59e Bataillons se rassemblèrent cette nuit-là à Vacherauville, c'est tout ce qui restait des 1.200 combattants.

Le magnifique groupe de Driant avait vécu...

philathélie-planche-driant.jpg

1996 : 80e anniversaire de la bataille de Verdun

A chaque anniversaire important, en 1976, en 1996, en 2006... les P.T.T., puis La Poste, émirent de nouveaux timbres ou souvenirs philatéliques commémorant la bataille de 300 jours et ses héros.

En 1996, les collectionneurs ressortirent le timbre de 1956 sur une enveloppe "1er jour" représentant l'Ossuaire de Douaumont, oblitéré le 16 juin 1996, à Verdun.

2016 : Centenaire de la mort du lt-colonel Driant

A l'occasion du centenaire de sa mort, La Poste a émis une nouvelle série de timbres à l'effigie du Colonel Driant, sur une planche comprenant 5 timbres, reprenant le modèle de 1956, de 5 couleurs différentes, à 1€40. Elle comporte une notice sur la vie de Driant, aussi brève que sibylline, bien éloignée de celle qui figurait sur les enveloppes souvenirs 60 ans plus tôt.

Le jour du Centenaire, des cartes postales souvenirs furent émises avec un timbre aux couleurs d'un fanion de Chasseurs à Pied ou le timbre officiel commémorant le déclenchement de la bataille de Verdun, avec l'oblitération "1er jour", à Vacherauville.